MÉDITATION – UN CHEMIN POUR RALENTIR ET TROUVER UN SENS À CE QUE NOUS VIVONS

6 SEMAINES

VISIO CONFERENCE – Les lundis et jeudis, du lundi 4 mai au jeudi 11 juin 2020 

             Tous les lundis, de 19h à 20h30

             Tous les jeudis, de 19h à 20h00

(des enregistrements des sessions vous permettrons de rattraper les séances que vous ne pourriez suivre en direct)

 

Face à cette situation sans précédent de la crise du coronavirus et du confinement, je vous propose une exploration, menée en 12 séances sur 6 semaines, qui nous conduira à mieux comprendre comment la méditation peut nous aider à ralentir, retrouver du sens, ramener une sensation de sécurité indépendante du contexte, libérer notre capacité d’empathie et de bienveillance, prendre une place active et sans peur dans la transformation de ce monde, grandir en confiance…

Plus le temps avance, plus nous prenons conscience que nous vivons une période sans précédent.  Pour la plupart d’entre nous, nous sommes confinés dans nos maisons, dans nos foyers…Incroyable ! Sortis de notre normalité. Pour certains d’entre vous c’est un temps précieux, osons le dire. C’est du temps en famille, du temps pour faire ce qu’on a toujours voulu faire, du temps libre, de la créativité. Et pour d’autres, le défi est énorme. Relationnellement, psychologiquement…Et aussi très souvent un mélange des deux…D’autres encore télétravaillent énormément, ou continuent à travailler à l’extérieur, souvent dans des conditions difficiles…

Nous ressentons le futur comme incertain. Avant, nous le savions, maintenant, nous le vivons. Il est impossible de savoir sur quoi tout ceci va déboucher. Cette incertitude peut générer de l’angoisse. Mais aussi parfois du soulagement… Comme si on se sentait neuf, ouvert à tous les possibles. Une porte qui s’ouvre sur de possibles changements espérés, qu’ils soient dans notre vie personnelle, ou dans le monde extérieur.

Cette période de restriction va probablement durer longtemps…Nous savons que la sortie du confinement sera progressive. Aucune idée de quand nous pourrons retourner voir un spectacle, aller au café ou au resto. Nous sommes poussés de toute part à  réinventer les chemins qui mènent à la satisfaction. Netflix et Amazon Video nous distraient bien un petit peu, mais on s’en lasse vite, et on ressent  qu’il s’agit plus souvent de malbouffe que de nourriture saine de l’esprit. Un peu ça va… mais comment trouver de la joie autrement? Peut-on être heureux avec moins ? Voilà le type de question que cette période nous pose. Que nous soyons confinés chez nous avec plein de temps libre, ou débordé de télétravail, ou que nous soyons de ceux qui ont le droit et le devoir de sortir, pouvons nous vivre des moments de plénitude, des moments dans lesquels on sent qu’on ne pourrait absolument rien ajouter pour que ce soit mieux ?

Ces questions, je pense qu’il est essentiel de les chérir, de se les poser encore et encore. Car elles nous mènent à  trouver des compréhensions et des chemins qui  nous libèrent du besoin de consommer, ou de « faire des choses » pour être satisfait. Elles nous informent sur ce qui nous rend vraiment heureux, d’un bonheur sain. Pas que de consommer ou faire des choses soit un problème en soi, c’est au contraire bien nécessaire, il va sans dire. Mais ne faire que ça, tout le temps ?! Incapable de s’arrêter, toujours devoir trouver quelque chose pour se sentir bien, voilà bien un problème individuel et collectif…

Et cette période, avec l’absence de routine, de distractions, avec l’insécurité de ne pas savoir ce qui suit, la crainte pour notre santé et celle de nos proches, l’épuisement physique et émotionnel de ceux qui sont en première ligne, nous pousse à chercher ailleurs un sens de sécurité, et de satisfaction.

C’est une révolution en profondeur. Individuelle, mais qui affecte le collectif. Si cette révolution ne se fait pas, je ne pense pas que les autres révolutions, quelque changements qu’elles puissent apporter, nous mènent bien loin. Une société composée de personnes incapables de trouver du bonheur dans la simplicité, et de la paix dans un contexte agité ne peut à mon avis pas évoluer sainement. . C’est la qualité de notre présence et de notre être, le degré de stabilité, de paix intérieure, de joie et d’empathie cultivés au sein du confinement qui vont nous permettre d’être solidement ancré et de modeler ensemble le monde de l’après-confinement et faire face aux défis à venir que ce monde va certainement nous présenter…

Ces questions parlent de la vie de l’esprit. Cette recherche de liberté, d’un bonheur simple indépendant du contexte dans lequel on vit ne date pas d’hier… De tous temps, elles ont travaillés les hommes. Et en cette période que nous traversons, elles se proposent à nous avec force.

 

12 SÉANCES EN 6 SEMAINES

Je vous propose donc une exploration, menée en 12 séances sur 6 semaines, qui nous conduira à mieux comprendre comment la méditation peut nous aider à ralentir, retrouver du sens, ramener une sensation de sécurité indépendante du contexte, libérer notre capacité d’empathie et de bienveillance, prendre une place active et sans peur dans la transformation de ce monde, grandir en confiance, …

Les différents thèmes présentés chaque semaine seront soutenus par des méditation guidées que vous pourrez pratiquer chez vous, de manière à  approfondir votre pratique de la méditation.

Et chaque semaine aura aussi ce qu’on pourrait appeler des « travaux pratique intérieurs », à mener dans notre quotidien (comme revenir plusieurs fois par jour à la respiration, et constater ce que cela nous fait, ou remarquer quand une résistance s’installe dans un contexte précis, et voir comment on peut changer notre réponse, etc…).

En fait, nous allons transformer notre vie en laboratoire d’expérience, pour apprendre à mieux nous connaître, à transformer ce qui en nous nous est néfaste, découvrir des espaces intérieurs de silence et de paix, pratiquer des méditations qui libèrent  l’amour coincé par tant de conditions, etc. ..

Ces 6 semaines étant évolutives, il ne sera pas possible de rejoindre cet atelier en cours de route. J’espère former un groupe qui démarre ensemble, et va jusqu’au bout.

 

DATES ET HORAIRES

Les lundis et jeudis, du lundi 4 mai au jeudi 11 juin 2020

Tous les lundis, de 19h à 20h30

Tous les jeudis, de 19h à 20h00

Note 1: Les inscriptions ne seront accessible qu’à partir du Mercredi 29 Avril, et seront ouvertes au plus tard jusqu’au Lundi 11 mai avant la deuxième séance,  pour ceux qui ont eu l’info un peu tard…

Note 2 : Le Lundi 4, nous commencerons par gérer les difficultés techniques de chacun. La séance sera donc un peu plus longue, et finira plus tard…Et ensuite, je resterais en ligne avec ceux d’entre vous qui débutent, pour parler un peu des postures de méditation, et aborder des questions de base.

 

PRIX et INSCRIPTION

Depuis le début du confinement, nous recevons beaucoup de belles propositions de séminaires en ligne gratuit. Ce n’est pas le cas de celui-ci. Dans le respect des grandes traditions d’Asie, je vis de mon activité, enseignant de méditation, en étant rémunéré par donation. C’est de cela que je vis, et j’en suis fier, mais cela ne me permet pas d’accumuler suffisamment d’argent pour travailler gratuitement.

Pour permettre de couvrir les frais de l’association, ainsi qu’en signe d’engagement à suivre pleinement le séminaire, une donation minimum de 20€ est souhaitée (plus 10€ pour l’adhésion, si vous n’êtes pas encore adhérent en 2020). Si même cette somme est trop lourde pour votre budget, contactez-moi, cela ne doit pas vous empêcher de participer.

Merci cependant de ne pas considérer ce séminaire comme « pas cher », et de choisir vous même un prix juste et soutenant, en fonction de vos moyens.

Si vous n’êtes pas familier avec le système de donation, vous pouvez en lire plus ICI. Et si cela vous met mal à l’aise, libre à vous d’aller voir le prix moyen de ce genre de proposition.

 

Pour vous inscrire cliquez ICI